Introduction

Pourquoi un site sur la Vallée de la Semois.

Soyons honnête, cette vallée n'a jamais été mienne, elle n'appartient à personne, sinon à elle-même, elle reste mystérieuse, même pour ses habitants. Ma Vallée de la Semois, c'est une histoire d'amour, mieux, une histoire de passion … née en avril, mes parents m'ont embarquée pour mes premières vacances en juin, chez des amis qui tenaient un charmant petit hôtel à Dohan-sur-Semois …

Depuis j'y suis allée souvent jusqu'à la fin de l'adolescence, puis je m'en suis éloignée, pour la faire redécouvrir à mon mari il y a très peu de temps.
Eloignée, jamais oubliée, jamais désaimée, toujours inconsciemment espérée …
Et je l'ai revue, et j'ai compris que la passion ne m'avait jamais quittée. Alors, depuis que je l'ai retrouvée cette Vallée, depuis que j'ai admiré des méandres jamais vus, depuis que j'ai rencontré des gens incroyablement gentils ….
Un rêve est né … songe d'abord, rêve insistant ensuite, presqu'une obsession maintenant.
Ce sera MA vallée de la Semois, parce que je vais vous raconter mes découvertes, mes rencontres, mes balades, et puis surtout, je vais essayer d'être une passeuse de mémoire.

Historienne de formation, je connais l'importance des sources, des traditions, de toutes ces choses qui passent de génération en génération, tellement évidemment qu'on ne juge pas utile de les écrire … et un jour, elles disparaissent.
Alors pour nourrir ma passion de l'histoire (je suis égoïste), pour vous faire connaître un endroit que vous allez visiter peut-être pour la première fois, pour vous faire profiter des vues imprenables de cette rivière qui ne peut faire simple car elle est compliquée (80 kms à vol d'oiseau entre sa source et son embouchure, mais 210 kms de long), pour vous raconter les légendes que ses rochers et ses reliefs ont fait naître … voici mon site.

Pardonnez sa lenteur, ses erreurs, sentez-vous libres de m'envoyer informations, témoignages, photos, questions …
Ma vallée sera aussi la vôtre, mon site sera aussi le vôtre et je nous souhaite nombreux à partager l'amour de cette région magique.

Francine Charles